« UNE THÉRAPIE ? POUR QUOI FAIRE ? »

– “Comment savons-nous si nous sommes authentiques ?
– Lorsque nous percevons ce sentiment particulier, cette sorte d’accord profond, qui nous fait savoir que nous sommes en harmonie avec nous-même.”

Cependant, face à notre environnement, ce sentiment d’authenticité est brouillé par des mécanismes de pensée, des schémas mentaux, des croyances et valeurs figées qui peuvent paralyser notre véritable expression de soi. Cette inhibition se ressent parfois jusqu’au moment où elle nous oppresse tel un étau qui se resserre. Il advient alors comme une évidence d’opérer un changement pour éprouver enfin la légèreté d’être soi.

Seulement, quitter des rivages trop connus pour aborder des rives insolites est à première vue inquiétant.

 

Entreprendre une thérapie ?

Pour affronter cet inconnu, délivrer ce que nous retenons prisonnier, il peut être sécurisant de trouver une présence capable d’accueillir nos peurs et nous accompagner dans les changements que cela entraîne. Ils sont souvent redoutés par les conséquences qu’ils impliquent mais ils sont au coeur de notre démarche.

Une “thérapie”, il serait plus juste de parler d’accompagnement d’introspection, ne consiste pas à prendre en main la personne, ni à nous inciter à se prendre en main, mais à libérer notre potentiel d’épanouissement et de développement, à lever les obstacles qui ralentissent notre marche en avant, et mettre en route les ressources nécessaires pour y parvenir. Car cela peut être freiné lorsque notre énergie se concentre à bâtir des défenses pour nous protéger contre les menaces réelles ou imaginaires de notre environnement, plutôt que de s’orienter vers notre capacité d’épanouissement et de liberté.

C’est en communiquant qui nous sommes à un thérapeute, créant pour nous un climat de confiance, que nous arrivons à mieux nous connaître nous-même. La compréhension qu’il nous manifeste augmente notre sensation de sécurité et nous amène le courage d’explorer notre intérieur émotif.

 

Thérapeute : une qualité d’être, non un diplôme

Devant la perspective de se changer nous-même, se mêlent à la fois exaltation et crainte.
Exaltation d’entrevoir une vie plus libre et harmonieuse, et crainte d’abandonner des schémas de vie depuis longtemps enracinés mais que nous jugeons inadéquats. Nous occupons le coeur du processus qui nous concerne.
Le thérapeute crée des conditions favorables à ce processus en nous offrant l’espace du possible, en nous aidant à trouver nos propres réponses, en nous donnant les moyens d’accéder à des repères internes fiables.
Il nous transmet ainsi une confiance en notre capacité à mettre en oeuvre les ressources les plus ajustées à notre besoin de changement. Il n’est pas l’auteur de ce changement, ni l’investigateur. Il en est le faciliteur.

Le thérapeute doit s’acquitter de toutes idées préconçues. Grâce à sa réelle sensibilité et disponibilité psychique, notre esprit se sent libre de se manifester et explorer une dimension pouvant être inattendue.

Une attention aiguisée et sensibilisée aux processus interactifs – interaction entre deux personnes – permet au thérapeute de percevoir en nous le retentissement de ses paroles et expressions mais également nos manifestations non verbales telles que gestes, regards, mimiques diverses… Car certaines émotions seront explicites, tandis que d’autres peuvent être restreintes, volontairement, ou parce que nous n’avons que vaguement conscience de la présence de ces émotions en nous.
Le thérapeute s’investit dans cette capacité à descendre dans les régions sous-marines de notre iceberg émotif, cela afin d’orienter ses séances au plus près du bon cheminement de notre démarche. Il devient alors à l’écoute de la dynamique des forces de vie qui habitent notre monde intérieur.

 

Comprendre ce monde intérieur

Comparons notre intérieur émotif à une maison. Certaines pièces y sont bien éclairées et décorées dans lesquelles nous nous tenons la plupart du temps. Nous sommes conscients qu’il existe un grand nombre d’autres pièces mais où nous ne souhaitons pas y mettre les pieds. Nous les trouvons souvent obscures et poussiéreuses, encombrées de ce que nous avons lentement accumulé au cours de notre existence.
Tout va bien tant que tout est tranquille dans ces pièces de notre maison intérieure, mais il arrive qu’une conduite éclate dans l’une d’entre elle ou qu’un incendie couve dans le soubassement d’une autre et que la fumée s’infiltre dans nos pièces où nous habitons tous les jours.
C’est alors qu’il nous devient évident d’explorer ce domaine inconnu, mais la plupart du temps nous ressentons de la frayeur et de l’embarras devant cette exploration ne sachant par où commencer et redoutant de (re)trouver des horreurs au fond de vieux cartons accumulés depuis des années.

C’est avec la présence d’un thérapeute compréhensif, attentif et en possession d’un premier plan de notre maison, comme notre thème astral par exemple, que nous pouvons avancer avec plus de sécurité dans la pénombre de ces pièces reculées. Pas à pas, il éclaire nos coins obscurs avec habileté et sans jugements, et nous accompagne vers la compréhension de nous-même.

 

Ce petit plus qu’offre l’astropsychologie

Le thème astral, considéré comme le plan de base de notre maison intérieure, éclaire sur nos capacités, talents, aspects émotifs et intellectuels, comportements, habitudes ancrées… Il ne dirige pas pour autant notre vie, mais aborde les clés pour mieux se comprendre et renouer avec soi.

Nous possédons tous un capital inné, un potentiel particulièrement développé, pouvant être toutefois étouffé par des croyances et représentations habituelles. Lorsque nous en cherchons la délivrance, malgré le moment où les conceptions familières occasionne un rejet de ce qui est en contradiction avec elles, les modifications qui s’imposent à nous révèlent leur pertinence. Ce qui nous amène progressivement à s’ouvrir à ce qui vient d’un au-delà de nous-même et débouche vers une nouvelle manière de fonctionner.

Les divers éléments, présentés par notre thème astral, sont intégrés, mais cette intégration n’est jamais achevée car il y a en nous la présence d’une constante actualisation de nos potentiels. Nous ne réagissons pas uniquement à notre environnement, nous agissons également pour l’améliorer. Cette action modifiante nous élève vers un changement, même léger.

L’action permet de découvrir de nouveaux aspects de nous-même et appelle à un progrès dans la compréhension de soi. L’accompagnement astropsychologique met à disposition des ressources ignorées nous portant vers ce que nous n’envisagions jusque-là.
En considérant notre monde intérieur, et non simplement en l’observant, l’astropsychologue entre dans une relation d’aide authentique, basée sur l’action constructive nous permettant d’émerger vers la possession de nos potentialités, de notre être, de notre vie.

 

Envisager de changer répond au désir de se comprendre et de vivre en fonction d’aspirations personnelles, en accord avec soi. Cependant, les changements déroutent. Avec une présence éclairante et rassurante, il devient moins effrayant de quitter les normes extérieures pour bâtir ses actions en conformité avec l’épanouissement de ses potentiels intérieurs.

 

Ecrit par Anne-Gaëlle Berthier – Astropsychologue

Illustration par Daina Rustin