LA LUNE… QUEL LIEN AVEC LE SOLEIL, LA TERRE, L’EAU, LES ÊTRES HUMAINS ?

La Lune, cet astre qu’on ne cesse d’admirer, contempler, chercher, nous fascine. On lui attribue quelques effets sur nos nuits, nos humeurs et même pour certains, sur la pousse de nos cheveux… Mais, cette Lune, si belle, si puissante de part sa force gravitationnelle et par son rayonnement, possède t-elle effectivement quelques pouvoirs sur nous, terriens que nous sommes ?

 

La Lune et les marées, comment ça marche ?

Comme l’explique très bien Dominique Le Brun dans son ouvrage “C’est pas la mer à boire”, “ La marée est la conséquence d’un mouvement océanique qui trouve ses origines aux confins de l’atlantique, du pacifique et de l’indien. Un gonflement de leur surface sous l’effet d’une attraction générée par les positions respectives de la Lune et du Soleil. La déformation de la surface marine crée une onde qui se déplace sur toute la surface du globe, atteignant leurs rivages, où l’on observe une montée du niveau de l’eau, suivie d’une redescente, puisque la Terre tourne et donc n’offre pas en permanence les mêmes parages à l’attraction astrale […] C’est la course des astres dans le firmament qui conditionnent des marées tantôt importantes, tantôt faibles […] Et la Méditerranée, me direz-vous ? Parce qu’elle est quasiment fermée par le détroit de Gibraltar, l’onde de marée ne parvient pas à y pénétrer. Mais ses eaux connaissent une légère aspiration astrale, de telle sorte que certaines de ses côtes connaissent une variation du niveau de l’eau.”.

Le Soleil est donc aussi impliqué ?

Tout comme la Lune, le Soleil exerce une force de gravité – la sienne permettant à la Terre de rester en orbite autour de lui – qui agit également sur les marées, même si moins forte que la Lune car le Soleil est évidemment situé plus loin de la Terre. Grâce à l’alliance des 2 forces gravitationnelles Lune/Soleil, on obtient lors d’alignements spécifiques avec la Terre, de fortes ou faibles marées.

L’influence de la Lune sur l’eau

Il paraît donc évident que la Lune possède une influence sur l’eau. Si nous considérons que notre corps est constitué à 70% d’eau, la Lune impacterait-elle aussi sur nous, être humain ? Lorsque la Lune est pleine, son énergie déployée est puissance. Certains en ressentent une sensibilité lors des nuits de pleine Lune. Des études scientifiques – comme l’étude suédoise “Human sleep and cortical reactivity are influenced by lunar phase” – ont prouvé que l’activité du cerveau, constitué à 76% d’eau, se voit diminuée de 30% au moment du sommeil sous l’influence de la pleine Lune. Le sommeil peut se trouver moins profond et moins réparateur lors de ces phases lunaires.

“Captons-nous” uniquement la force de gravité de la Lune ?

Nous avons cette expression couramment utilisée “être lunatique” qui vient du latin lunaticus – luna signifiant Lune, vous l’aurez compris – désignant une personne fantasque, extravagante, aussi changeante que la Lune, qui est soumis à l’influence de la Lune.

La Lune change effectivement. Mais dans notre ciel et à nos yeux uniquement ! Nous pouvons l’apercevoir, parfois en journée, et plus facilement lors des nuits claires. Pleine, demi-Lune ou croissant, cela en fonction de l’alignement de la Terre/Lune/Soleil, car la Terre, comme vous le savez, s’interpose régulièrement entre les 2 astres et ne laisse parfois que partiellement le Soleil rayonner sur la Lune.

Et ce rayonnement solaire, que devient-il ?

Cette énergie solaire nous est transmis par la Lune, plus ou moins puissante en fonction de ces fameux alignements des astres. Nous ne la ressentons pas forcément, et pourtant, elle a une influence sur nous,  et plus précisément au moment de notre naissance, lorsque nous entrons en contact avec les éléments terrestres pour la première fois. Elle imprègne en nous son rayonnement, sa force gravitationnelle et énergétique dont elle dispose à ce moment précis.

Mais saviez-vous que ce rayonnement renvoyé par le Soleil est également capté par les autres planètes du système solaire ? Telles des prismes, en fonction de leur position, de leur rotation par rapport à la Terre, et de leur influence gravitationnelle, 8 planètes – Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton – nous transmettent, tout comme la Lune, l’énergie solaire. Chacune à sa manière, chacune avec ses propres caractéristiques.

Je vous apporterais prochainement plus de précisions sur le sujet. En attendant, je vous invite à laisser votre regard se poser sur cette Lune, sublime et lumineuse, dans tous les aspects qu’elle offre à nos yeux, et la laisser vous conter ses mystères.

 

Ecrit par Anne-Gaëlle Berthier – Astropsychologue